" LA RÉCOLTE DES CANNEBERGES EST SPECTACULAIRE COMME EN TÉMOIGNENT CES IMAGES PRISES CHEZ NOS PRODUCTEURS DE LA RÉGION DES BOIS-FRANCS DANS LE CENTRE DU QUÉBEC. "
LA CULTURE DE LA CANNEBERGE EST UN JOYAU DU TERROIR QUÉBÉCOIS.  
À la fin du printemps, les bourgeons se transforment en de belles petites fleurs blanches. C'est la période de pollinisation qui débute.
Les fruits passent de la couleur blanche à la couleur rouge,  atteignant un beau rouge vif. Au fur et à mesure que les canneberges mûrissent, le taux de sucre et d'anthocyanine augmen-te.
La période de récolte des canne-berges s’étend habituellement de la fin septembre à la fin octobre. Les nuits fraîches et les journées ensoleillées favorisent le mûrisse-ment des fruits et sa coloration.
UNE PLANTE QUI A PORTÉ SES FRUITS. 
La canneberge est un arbrisseau à baies comestibles de la famille des éricacées qui pousse à l’état naturel dans l’est de l’Amérique du Nord sur les sols acides des tourbières. Son nom scientifique est Vaccinium Macrocarpon. Diverses dénominations sont utilisées pour désigner le petit fruit rouge au goût acidulé qu’elle produit. Au Québec, on le connaît sous les noms de canneberge et d’atoca (ou ataca). Les Madelinots, eux, l’appellent pomme de pré. Pour certains Européens, il s’agit plutôt de pois de fagne ou d’airelles. En anglais, on le nomme « cranberry ».

Comme en témoigne l’origine iroquoise du nom atoca, la canneberge était bien connue des Amérindiens. En fait, ils la cueillaient bien avant l’arrivée des premiers colons européens. L’utilisation qu’ils en faisaient était multiple. À l’automne, ils en extrayaient un jus riche en vitamine C qui, en plus d’étancher la soif, servait d'encre et de teinture pour les vêtements. Ils mélangeaient ensuite la pulpe du fruit séché à de la graisse animale et à de la viande de cervidés séchée réduite en poudre. Ce pâté très nutritif appelé pemmican avait la capacité de se conserver plus d'une dizaine d'années. Il était surtout utilisé pour les expéditions polaires et comme source d'aliments en période de disette. Les Amérindiens ont, par ailleurs, développé une panoplie de recettes encore populaires aujourd'hui. Ils transformaient les fruits frais en sauce et en gelée. Les baies qui n'avaient pas été récoltées à l'automne fermentaient pour devenir des fruits alcoolisés très prisés au printemps. En plus de servir d’agent conservateur, d’encre et de teinture, la canneberge était également utilisée par les Amérindiens comme remède, notamment sous forme de cataplasme, très efficace pour soigner les blessures, ou en infusion, pour calmer certaines douleurs.

La culture de la canneberge a vu le jour au Massachusetts en 1816. Durant les années qui ont suivi, la production s’étendit au Wisconsin, puis au New Jersey. C’est dans les années 1930 qu’on en produisit pour la première fois au Québec. Aujourd’hui, la culture se fait principalement dans le nord des États-Unis et au Canada (Québec, Maritimes, Ontario et Colombie-Britannique). Les États-Unis fournissent environ 85 % de la production mondiale, alors que le Canada en produit 12 %. La canneberge est aussi cultivée dans quelques pays européens, dont la Biélorussie et l’Ukraine. Aujourd’hui, la production québécoise occupe le premier rang canadien.
 
L’industrie de la canneberge au Québec connaît un essor exceptionnel. Nous comptons maintenant plus de soixante-douze producteurs de canneberges dans la province alors qu’il y en avait seulement trois en 1992. Par ailleurs, s’il occupe le troisième rang mondial pour sa superficie cultivée, derrière les États du Wisconsin et du Massachusetts, le Québec est le premier producteur mondial de canneberges biologiques.

Au fur et à mesure que la production de la canneberge gagne du terrain, les entreprises de transformation élargissent leur éventail de produits. Bien que 80 % de la production soit encore transformée en jus, plusieurs autres produits dérivés de la canneberge sont disponibles sur le marché. Au Québec, les fruits transformés sont généralement commercialisés sous la forme de fruits frais, de fruits entiers congelés, de concentrés de jus et de fruits déshydratés.
NUTRA-FRUIT se démarque en vous les proposant en vinaigrettes, confits, gelées, tartinades et coulis, en poudre, enrobées de chocolat et sous forme d’huile de pépins de canneberges. Nous sommes loin de l’époque où la canneberge n’était consommée qu’en sauce pour accompagner la traditionnelle dinde du temps des fêtes.

BOUTIQUE USINE OUVERTE À L'ANNÉE

LUNDI - VENDREDI                                  8h00-16h00     

SAMEDI-DIMANCHE                                          FERMÉ

                      

NUTRA-FRUIT INC.

NOUS JOINDRE

3200, Ave. Watt, Suite 108. Québec, QC G1X 4P8

ADRESSE

  • nutra-fruit
  • Black Instagram Icon

© 2017 par Nutra-Fruit Inc.